top

Communiqués et Revues de presse

Hyundai confirme le lancement de son modèle IONIQ Hybrid pour le Moyen-Orient en 2016

• Le modèle IONIQ offrira trois options de motorisation : Full-Hybrid, Plug-in, et Full-Electric
• Première présentation des véhicules de pré-production durant le Motor Show de Genève en mars
• Lancement mondial des ventes prévu pour juillet, premières livraisons pour le GCC d’ici la fin de l’année
• Hyundai, leader de l’Eco-Motoring avec une approche flexible des carburants alternatifs

 

Hyundai prévoit de débuter les livraisons au Moyen-Orient de sa gamme de véhicules innovants IONIQ, fonctionnant par carburant alternatifs, d’ici la fin de l’année 2016, à la suite du lancement officiel mondial en juillet.

Présentés tout d’abord au Motor Show de Genève, les modèles IONIQ sont la première production que Hyundai a conçue de A à Z, point de départ d’une motorisation alternative. Plutôt que de choisir une seule option de motorisation, l’architecture partagée du véhicule permet de choisir entre trois des plus sûres technologies de carburants alternatifs : hybride, plug-in hybride, ou tout-électrique.

Les livraisons des véhicules hybrides et tout-électriques débuteront sur des marchés sélectionnés en Afrique et Moyen-Orient durant la dernière partie de l’année 2016, en commençant par la région du Golfe, avec un focus sur le modèle hybride.
« Il y a désormais peu de doute que les carburants alternatifs équiperont les voitures de notre futur proche, mais le chemin entre là où nous nous trouvons actuellement et là où nous avons besoin d’aller est encore incertain », a ainsi affirmé Mike Song, Head of Operations pour Hyundai Afrique et Moyen-Orient. « Nous nous attendons à ce que l’industrie se dirige progressivement vers l’énergie électrique en tant qu’option de motorisation la plus propre et la plus performante. La question importante aujourd’hui est de savoir comment allons-nous générer et emmagasiner l’énergie pour les moteurs électriques ?

Les modèles IONIQ sont les premiers à reconnaitre qu’il n’y a pas qu’un seul chemin à entreprendre. Ils offrent une sélection de trois technologies confirmées pour répondre aux besoins de nos différents clients et marchés, plutôt que de pousser les consommateurs vers un seul modèle ».

Les deux modèles hybrides IONIQ comprennent le moteur à essence 1,6 litre Kappa GDI, conçu pour une application hybride. En full-hybrid, le moteur est couplé à un moteur électrique de 32 kW, le système délivrant 103,6 kW d’énergie combinée et jusqu’à 265 Nm de couple, tandis qu’une batterie lithium-ion-polymère de 1,56 kWh positionnée sous les sièges arrières permet une conduite purement électrique et fournit un couple instantané. L’objectif d’émission de CO2 est de 79 g/km pour le full-hybrid.

« A la veille de la COP22, le Maroc a entamé un grand nombre de chantiers afin de mettre en place les bases d’une économie respectueuse de l’environnement. Le Royaume est ainsi leader régional dans les énergies renouvelables, notamment le solaire, avec le parc Noor de Ouarzazate, mais aussi l’éolien et l’hydraulique. Hyundai Maroc est parfaitement en phase avec cette orientation stratégique. Nous avons ainsi adopté un certain nombre de mesures pour réduire notre empreinte carbone, allant de la réduction drastique des impressions papier à la construction de showrooms favorisant la lumière naturelle pour minimiser la consommation d’électricité, la mise en place d’éclairage automatique, et la sensibilisation des collaborateurs aux gestes éco responsables au quotidien», a déclaré Zineb Oukacha, Directrice Marketing et Communication de Hyundai Maroc

« Cette même volonté de contribuer à la lutte contre les effets du changement climatique se retrouvera également bientôt dans notre offre commerciale. En effet, nous nous apprêtons à investir en force le segment des véhicules écologiques, avec le lancement de la nouvelle Ioniq, qui sera un véritable ‘game changer’ pour le marché automobile marocain, puisqu’elle sera le premier modèle automobile grand public à proposer trois technologies alternatives, à savoir 100% électrique, 100% hybride, et l’hybride rechargeable qui est un mix des deux. Dans un premier temps, au vu de l’état actuel de l’infrastructure marocaine en termes de bornes de recharge, nous commencerons par la technologie 100% hybride », a-t-elle ajouté.

Les modèles IONIQ font partie de l’ambitieuse stratégie de Hyundai pour apporter la technologie des carburants alternatifs aux moteurs quotidiens. Ils suivent les lancements internationaux de la SonataHybrid, disponible sur certains marchés depuis 2011, et de la Tucson Fuel Cell, première véhicule de grande série à être équipé d’un réservoir à combustible à hydrogène pour le stockage d’énergie.