top

Communiqués et Revues de presse

Partenariat Hyundai-Microsoft

Microsoft et Hyundai développeront ensemble de nouvelles solutions innovantes basées sur la plate-forme logicielle Microsoft Auto qui permettront aux conducteurs Hyundai du monde entier de disposer de nouveaux systèmes embarqués à bord de leur véhicule.

Bill Gates, Président de Microsoft, et Euisun Chung, Président de Hyundai Motor Company, étaient présents à Séoul lors de la signature du contrat par Martin Thall, Directeur Général de la Division Automobile de Microsoft et Hyun Soon Lee, Président et CTO (Chief Technology Officer) de Hyundai Motor Company.

Le tout premier produit de cette collaboration sera un système d’info-divertissement de nouvelle génération capable d’assurer la connectivité entre différents appareils mobiles par commande vocale. Commercialisé dans un premier temps en Amérique du Nord en 2010, il sera ensuite étendu aux autres marchés

Même après leur lancement, ces produits pourront bénéficier de nouvelles fonctionnalités ou évoluer grâce à des mises à jour logicielles : une innovation majeure dans le domaine des technologies multimédia embarquées.
« Ces nouveaux systèmes vont littéralement redéfinir le concept de vie à bord », a déclaré Bill Gates.
« Hyudai Motor company s’est fixé comme vision stratégique de devenir le n°1 mondial de la convergence des technologies automobiles et de l’information », a indiqué Monsieur Chung. « Ce partenariat avec Microsoft constituera le fondement indispensable à la mise en œuvre de cette vision. »

Parallèlement, Microsoft et Hyundai Motor Company ont annoncé avoir signé avec l’institut IITA (Institute for Information Technology Advancement) un protocole d’accord visant à établir conjointement un centre d’innovation des technologies de l’information appliquées à l’automobile, avec comme but affiché de promouvoir l’innovation et de développer les opportunités des distributeurs coréens de matériels et de logiciels sur
le marché international. Hyundai Motor company investira 166 millions de dollars dans les cinq prochaines années en vue de faire profiter leurs véhicules des toutes dernières avancées en matière de technologie de l’information et de développer de nouveaux services embarqués.